top of page
Baby holding parent pinky finger

Edito

Paris, le 20 février 2024

​​Chères Consœurs, Chers Confrères,

Nous présentons tout d'abord nos félicitations à Mesdames Odile Philippon et Anna Gomis, nouvellement élues aux postes de Vice-présidente et Trésorière ; suite aux départs de Madame Carbonneaux et de Monsieur Renaudin vers d'autres départements ; ainsi qu'à Mesdames Claire Megret et Angélique Kazemzadeh, élues conseillères titulaires.

 

Ces élections internes mettent en valeur notre engagement qui permet de faire face aux évolutions de la vie professionnelle de chacune et chacun, en conservant l'expertise accumulée au fil des années au sein du Conseil Départemental de l'ordre des Sages-femmes de Paris.

De nouvelles élections, prévues en décembre 2024, permettront d'intégrer de nouvelles énergies, et de retrouver le nombre idéal de fonctionnement, soit 12 élus.ues au total pour plus 1400 sages-femmes inscrites.

Nous organiserons au préalable un temps d'échanges pour vous sensibiliser aux actions d'un Conseil départemental, de son fonctionnement, de ses missions, et de ses élus.

Vous souhaitant une belle énergie professionnelle.

Votre dévouée,

Cécile MAREST

Présidente du Conseil Départemental de l’Ordre des Sages-Femmes de Paris

Accueil: Bienvenue
ELUS TITULAIRES 2024.png

Nos missions

- veille au maintien des principes de moralité, de probité, de compétence et de dévouement indispensables à l'exercice de la profession de sage-femme,

- veille à l'observation par les sages-femmes des devoirs professionnels et des règles déontologiques,

- défend l'honneur et l'indépendance de la profession de sage-femme,

- assure notamment les fonctions de représentation de la profession dans le département,

- autorise le président du conseil à ester en justice, à accepter tous dons et legs à l'Ordre, à consentir toutes aliénations ou hypothèques et à contracter tous emprunts,

- statue sur les demandes d'inscription des sages-femmes désirant exercer dans leur département et procèdent à la radiation du tableau des sages-femmes,

- gère les finances de l'Ordre au niveau du département, sous le contrôle du Conseil national,

- saisi, s'il a connaissance d'un cas où l'infirmité ou l'état pathologique de la sage-femme rend dangereux l'exercice de sa profession, le conseil interrégional dans le ressort duquel le département est situé afin de lancer une procédure de suspension temporaire du droit d'exercer,

- exerce devant toutes les juridictions tous les droits réservés à la partie civile relatifs aux faits portant un préjudice direct ou indirect à l'intérêt collectif de la profession,

- crée des organismes de coordination avec les autres conseils départementaux, sous le contrôle du Conseil national,

- organise et procède à la réunion de conciliation dans le cadre d'un dépôt de plainte ou d'un conflit entre consœurs.

bottom of page